Achetez le mensuel papier QQF

c'est aussi un mensuel papier

Comprendre mieux pour agir plus
Chauuuuud !
×

Chaud !

Plus que 55 heures pour soutenir Qqf version papier

Qqf a lancé sa campagne participative sur Ulule il y a quelques semaines. <br> <br> Merci à tous ceux qui ont déjà contribué à ou partagé [...]

lire la suite

Rendez-vous Jeudi 5 avril pour l'apéro Qqf

À J-9 de la fin de sa campagne d’abonnement sur Ulule, Qqf vous convie autour d’un apéro-rencontre avec son équipe. Nous serons ravis de discuter [...]

lire la suite

Benvenuti in Refettorio Paris !

Un restaurant solidaire, où cuisinent des grands chefs, qui favorise le recyclage, lutte contre le gaspillage alimentaire et l'isolement, sert [...]

lire la suite

Bonne nouvelle, on peut manger durable !

« Se nourrir durable ? », c'est la question posée par le CERIN (centre de recherche et d'information nutritionnelles, rattaché à l'interprofession [...]

lire la suite

Ne transformez pas vos tickets restaurant périmés en origami !

Depuis le 1er février, les tickets restaurants 2017 sont périmés. Si vous vous en êtes rendus compte trop tard, ne le regrettez pas : ils pourront [...]

lire la suite

Benvenuti in Refettorio Paris !

Benvenuti in Refettorio Paris !

Image d'illustration de l'actualité Benvenuti in Refettorio Paris !
Un restaurant solidaire, où cuisinent des grands chefs, qui favorise le recyclage, lutte contre le gaspillage alimentaire et l'isolement, sert de lieu où l'art rime avec durabilité, et tout ça pour les plus démunis… ça existe ?!

Pour Massimo Bottura, grand chef étoilé italien, la réponse est oui. C'est pourquoi, après Milan, Rio de Janeiro et Londres, Massimo Bottura et son ONG, Food For Soul, ont lancé Refettorio Paris, ce jeudi 15 mars. Installé au Foyer de la Madeleine, Refettorio vise à nourrir des SDF, réfugiés ou migrants. Sa solution est simple : pour nourrir la planète, il faut passer par un combat constant contre le gaspillage, dans un lieu décoré à base de matériaux en grande partie réutilisés dans une conscience durable et écologique.

La crypte a été aménagée et décorée en quelques mois seulement. Le chef affirme que l'art est partie intégrante du projet caritatif. Il cite de la même manière Camus " La beauté ne fait pas la révolution, mais un jour, la révolution nécessitera de la beauté. " A terme, le chef entend bien " reconstruire la dignité " des plus démunis en les accueillant dans un lieu chaleureux et leur offrir un repas de grande qualité.

" Nous sommes dans la crypte de l'Église de la Madeleine, on s'y cache. Mais nous avons besoin de lumière. Les nuages sont magiques, on rêve, on imagine… Nous avons besoin d'espérer pour un meilleur futur. C'est pourquoi on a mis des nuages. L'art rend visible l'invisible. " - Massimo Bottura

Le principe est simple, chaque jour environ 100kg de produits invendus de restaurants ou de grandes chaînes de distribution alimentaire sont donnés puis réutilisés dans la préparation de petits plats. Au total, 100 repas sont préparés chaque jour par des jeunes chefs formés par les plus grands et distribués par des bénévoles du lundi au vendredi à partir de 18h30. Tout cela, dans un cadre qui nous laisse la tête dans les nuages.

Rares sont les projets sociaux qui font appel à des architectes et décorateurs. Pour celui-ci, les nombreux fournisseurs et partenaires du Refettorio témoignent aisément toute leur solidarité et engagement. Le PDG de Voyageurs du monde et Président de l'association Refettorio Paris, Jean-François Rial, l'affirme également : " En France, on a l'impression que personne ne veut entendre parler de SDF ou de migrants, mais tous ceux à qui l'on a proposé de participer au projet ont tout de suite dit 'oui' ".

Pour en savoir plus sur Refettorio Paris, c'est par ici : https://refettorioparis.com/fr/index.html

Pour recevoir nos infographies
et les meilleurs plans Qqf.

Promis, on vous envoie seulement le meilleur