Scandales alimentaires servis sur un plateau télé

REPORTAGE TV
Scandales alimentaires servis sur un plateau télé sur Qu'est-ce qu'on fait
Il y a encore quelques années, nos caddies se remplissaient au gré de nos déambulations dans les rayons de plats préparés, viandes en barquette, produits à base d'œufs et autres jambons blancs. Faire les courses, c'était rapide et surtout simple. Un rapide coup d'œil à l'étiquette et nous pensions savoir à quoi nous avions affaire. Depuis, les scandales se sont multipliés, nos certitudes se sont effondrées et le modèle agroalimentaire est à la peine. L'occasion de faire le point sur ceux qui nous nourrissent.

Olivia Mokiejewski, réalisatrice de documentaires, s’est intéressée à la question et en a tiré un film sur ceux qui travaillent sur l’ensemble de la chaine de production de nos aliments. Des abattoirs aux bureaux du département marketing d’une grande entreprise en passant par les rails d’une usine de surgelés, elle nous fait découvrir les lieux où sont élaborés, étape par étape, les produits qui garnissent nos assiettes et remplissent nos estomacs. Emilie, ouvrière à la chaîne dans une usine de surgelés ; David, directeur marketing chez Fleury Michon ; Benjamin, éleveur de poules en cages ; Romain, ouvrier dans un abattoir, témoignent à visage découvert.

500 000 personnes travaillent dans le secteur agroalimentaire en France. Et si c’est l’un des plus importants pour l’économie du pays, il est aussi un des plus problématiques pour les consommateurs et un des plus difficiles pour les ouvriers. Soumis à des cadences imposées par un système qui exige de produire toujours plus pour moins cher, ils aident les géants de la distribution à assurer des rayons opulents. Face caméra, dans un contexte de méfiance, ils partagent leur quotidien entre la fierté de leur métier et leurs doutes sur un système dont les rouages semblent bloqués.

Sous nos yeux, pendant 52 minutes, Olivia Mokiejwski nous fait voir les coulisses de ces produits qui peuplent frigos et placards. Si le film s’abstient de nous apporter une réponse tranchée à la question « comment nourrir les hommes demain ? », il a le mérite d’interroger nos modes de production, distribution et consommation alimentaires. L’occasion de faire le point et d’éviter de nouveaux scandales.

  • On regarde « Nourrir les hommes » , en direct sur France 2 à 23h20, mardi 5 février ou en replay pendant 7 jours sur la plateforme de France Télévisions
  • On approfondit le sujet :
    • si on est insomniaque, directement après le documentaire avec le débat qui suit. Animé par Marie Drucker, il a pour invités Gilles Fumey, professeur de géographie culturelle à la Sorbonne-Université Lettres et chercheur au laboratoire SIRICE (CNRS), et Hélène Soubelet, directrice de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB).
    • si on a besoin de sommeil, en replay avec la rediffusion du débat.
  •  On se penche sur les différences entre circuits longs et courts avec l’infographie dédiée au sujet.
Mathilde Frézouls

Ce que vous faites

Mini logo Qqf
SIMONE
AUGER

faire une liste de courses en fonction de mes réserves dans le placard ailimentaire et dans le réfrgérateur.

Halte au gaspillage : contrôler les dates de péremption des produits frais.

×
Gif inscription newsletter Qqf
Abonnez-vous
à notre newsletter :
30 e-mails (utiles)
par an !

Hey, inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir les bons plans Qqf ?!

Promis, on ne vous envoie pas plus d'un mail par semaine ...