Bonheur au travail

À cause d’une poursuite effrénée de la productivité, le bonheur peine à se faire une place au travail. Alors que les philosophes n’ont jamais réussi à se mettre d’accord sur une définition du bonheur, notre rapport au travail a lui aussi subi des changements. Comment est-il possible de combiner compétitivité et concurrence avec épanouissement et bien-être au travail ?


Le travail, avant tout un moyen de subvenir à ses besoins ? À l’origine, oui, avec la cueillette, la chasse et la pêche qui constituaient le quotidien de nos ancêtres. Mais de nombreuses mutations dans le monde du travail ont vu le jour : considéré d’abord comme une corvée au Moyen-Âge, le travail a vu son statut être valorisé à l’époque des Lumières. Qu’en est-il aujourd’hui ? La forme de notre modèle économique contemporain a pris globalement la voie de la productivité. Le travail est souvent articulé autour du capital, et les conditions de travail ont l’air de passer au second plan. Mais c’est sans compter la volonté grandissante des travailleurs de donner du sens à ce qu’ils font et de s’assurer un travail décent.

Qui ne connaît pas une personne dans son entourage en situation de surmenage, de « burn-out », de pression au travail ? Situations plutôt inquiétantes, elles ne sont font malheureusement pas rares. Avec l’émergence des moyens technologiques, une réelle coupure avec le travail pendant les moments (censés être) « off » n’est pas évidente. Il est même devenu nécessaire d’instaurer un « droit à la déconnexion » quand la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle s’est estompée au point de disparaître. Peut-on réellement parler de productivité quand on pousse à bout nos salariés ? Une pression accrue exercée sur le mental des salariés peut étouffer toute créativité, motivation, et même (paradoxalement) : toute productivité. Le modèle du travail aujourd’hui va alors à contre courant. Il n’est peut-être pas impossible de concilier productivité et bonheur, encore faut-il que la première découle du deuxième, devenu prioritaire.

×
Gif inscription newsletter Qqf
Abonnez-vous
à notre newsletter :
30 e-mails (utiles)
par an !

Hey, inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir les bons plans Qqf ?!

Promis, on ne vous envoie pas plus d'un mail par semaine ...